Mode d'action

Publié le par tpe


    L’aspirine agit efficacement sur trois symptômes majeurs : la douleur, la fièvre et l’inflammation. Le mécanisme d’action de l’aspirine fut découvert assez tard puisque c’ est en 1963 que Henri Collier, un pharmacologue britannique, émit l’idée que l’aspirine devait s’opposer à des processus mis en jeu par des réactions de défenses de l’organisme dont les manifestations communes étaient la fièvre, la douleur et l’inflammation. Il découvrit que l’acide acétylsalicylique avait pour cible les prostaglandines, agents de protection de la paroi gastrique et des muqueuses intestinales douées de propriétés biologiques et pharmacologiques puissantes. Ces prostaglandines sont produites dans l’organisme par la plupart des tissus à patir d’un précurseur, l’acide arachidonique, présent dans les membranes cellulaires. Leur production est déclenchée en réponse à toute lésion cellulaire , qu’elle soit d’origine chimique, mécanique ou traumatique. Elles participent ainsi à de très nombreux processus organiques comme l’inflammation des tissus, le déclenchement  du travail utérin, ou bien encore l’hémostase(arrêt d’une hémorragie).

    En 1937 John Vane démontra à l’aide d’une méthode de dosage biologique, que l’acide acétylsalicylique inhibait la synthèse des prostaglandines que l’on savait responsables de la rougeur, de la douleur, de l’œdème et de l’ inflammation, en agissant avant tout sur les COX (Cyclo-oxygénases ) 1 et 2, qui sont des enzymes constitutives de l'organisme qui servent à la synthèse de différentes substances, dont la prostaglandine. L'inhibition de la sécrétion des prostaglandines supprime tous leurs effets : en particulier , elles sont capables de contrôler l'activité intracellulaire des hormones générales A.M.P dépendantes en favorisant la synthèse de l'enzyme destructrice de l'A.M.P cyclique.


    L’aspirine est diffusé très rapidement dans l’ensemble de l’organisme, les molécules d’aspirine sont d’abord absobées par la muqueuse gastrique et la paroi intestinale, passent par le sang en transitant toujours par le foie avant d’être redistribuées dans l’organisme tout entier, elles sont ensuite filtrées par les reins puis éliminées par les urines. La rapidité de la distribution du produit dans l’ organisme est l’une des clés de son efficacité.

 

 

 

 

 

 


 

 

 

L’ élimination de l’aspirine est plus ou moins rapide, selon les doses absorbées. Chez l’ adulte, à partir d’ une dose supérieur à 4 grammes par 24 heures, une faible augmentation de cette dose entraine une tres forte élévation de la concentration sanguine et un risque rapide d’ accident par effets secondaires. Cette caractéristique autorise à souligner la gravité des surdosages.


 

 

 

 

 

 


 


 


 


 

 


Publié dans Fonctionnement

Commenter cet article

anonyme 09/05/2017 09:22

bonjour savez vous où acheter de l'aspirine illégalement en Australie ?
ps : je suis un français expatrié au Congo.